Catégories

lundi 23 septembre 2013

Soir d'Eté (Pas-à-pas N°2)

Ce pastel a été fait en 2010 mais je vous le présente à nouveau car il explique la façon dont je travaille en général...
pastel sur pastelcard 40 x 60 cm

Esquisse
   les traits sont juste esquissés, mais si le dessin doit être précis et soigné, il est préférable de le  faire  sur papier et de le transférer ensuite sur le papier pastelcard car celui-ci ne supporte pas le gommage et la retouche est difficile.
 
 j'ai donc choisi de travailler sur Pastelcard, effectué une sélection de pastels dans des tons chauds : brun, ocre, oranger, gris, verts très foncés (texture ferme au début, puis de plus en plus tendre au cours de l'avancement
 
je travaille à la verticale pour que la poudre de pastel tombe rapidement et ne salisse pas le tableau.
Je ne cherche pas à être fidèle à la photo qui me sert de modèle . Le plus important est de laisser parler sa créativité.
 
une petite gouttière de papier alu pour récupérer la poudre de pastel
 

  Je travaille le ciel avec des pastels tendres. A ce stade mes seuls outils sont mes doigts ! imaginez l'état de mes mains car la surface granuleuse du pastelcard ne les épargne pas. Qu'importe ! c'est l'instant magique où le contact avec le pastel est le plus sensuel.
J'adore travailler le pastel en fondant les couleurs, faisant surgir les masses nuageuses et les éclats de lumière...
 
Les couleurs sont mélangées directement sur le support. La difficulté de fondre plusieurs couleurs implique un papier de grande qualité. Le pastelcard de Sennelier est parfait après un petit apprentissage.
 
Je fixe mon pastel avec parcimonie (fixatif pour pastel ou laque à cheveux)
 

 
Je veille à ce que mon tableau ait une certaine harmonie de couleurs, des zones floues travaillées au doigt et d'autres plus nettes (crayons pastel et craies dures)

 
Le pastel est le lien entre le dessin et la peinture.

Il peut être travaillé dans la légèreté et dans la fermeté.Un tableau doit intégrer des zones floues ou estompées et des zones bien dessinées et nettes afin de ne pas avoir un aspect trop "mou"sans personnalité.
 
Une grande variété de crayons pastel, de craies et de bâtons plus ou moins crémeux permet de varier la touche.
Le papier est également important car le rendu sera différent si on utilise du papier  mi-teinte , du Pastelcard plus granuleux, du Pastelmat, etc...
 

  harmonie entre ciel et eaux

 

8 commentaires:

  1. il est magnifique ton pastel, superbe ambiance, merci pur toutes tes explications, c'est bien interessant. bises. celine

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique, la leçon est bien expliquée. C'est bien, tu vas faire des émules

    RépondreSupprimer
  3. bonjour
    Merci. C'est bien de réviser.
    Bonne journée
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Très bien ton pas à pas! J'espère en tirer quelques leçons... Comme j'aimerai avoir ton niveau. A bientôt. Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai hâte de voir tes pastels, je suis certaine que tu t'en sors très bien !

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Je reconnais mes toiles. Copies?????????????



















    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha non Eve! il s'agit de l'étang à côté de chez moi, plus exactement l'étang de La Palme dans l'Aude !!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer